accueilbebeadosadultesseniors


 

LA ROTULE DOULOUREUSE

QU'EST CE QUE C'EST ?

Le muscle quadriceps, situé à l'avant de la cuisse, est indispensable au bon fonctionnement du membre inférieur.
Le rôle de la rotule va être d'augmenter l'efficacité de ce muscle, comme une courroie de transmission; cette rotule est exposée à de fortes contraintes, d'autant plus que le genou est plié, et peut alors causer de vives douleurs...

muscles MI face Quand nous tendons la jambe, le muscle quadriceps, qui exécute ce mouvement,  se contracte et fait remonter la rotule, qui est incluse dans le tendon de ce muscle;
cette rotule va ainsi coulisser dans une sorte de rail creusé dans le fémur.


Quand nous plions la jambe (flexion du genou), la rotule "redescend" vers le tibia .
Les muscles qui plient le genou s'appellent ischio-jambiers.

muscles MIprofil
L'anatomie du membre inférieur est ainsi faite que la rotule, en remontant pendant cette extension du genou sous l'action du quadriceps, a tendance à "chasser" en dehors, c'est à dire à "sortir du rail",  au lieu de rester bien centrée, ce qui provoque un excés de pression sur sa partie externe ... et cela est douloureux ! (Cette tendance est d'autant plus importante que le patient a les genoux "en X" -genu valgum-)

Normalement, la partie interne du quadriceps (le fameux vaste interne), qui s'arrime sur la rotule, guide celle ci vers l'intérieur et la positionne dans le rail en équilibrant l'action du ...vaste externe qui tire de l'autre côté...(Cela fait penser aux rênes guidant la tête du cheval).
Une faiblesse au niveau de ce vaste interne est donc un facteur d'instabilité et sera traitée par le kinésithérapeute (comme on le verra plus loin).
De même, un vaste externe contracturé et des attaches rotuliennes externes trop serrées gèneront le bon mouvement de la rotule (des massages pourront traiter ce problème).
La rotule peut même aller jusqu'à se "luxer", c'est à dire se déboiter (on qualifie alors cette rotule d'instable).

rotule lux

On observe cette pathologie surtout chez les filles, dès l'adolescence... La patiente a mal au genou, surtout après être restée longtemps assise (on appelle même cela le signe du cinéma !) et à la montée ou descente des escaliers...
S'accroupir et surtout se relever deviennent franchement pénible !
Le genou peut aussi donner l'impression de flancher, se dérober, ce qui donne une sensation de crainte, de manque de sureté.
On entend aussi parfois des bruits dans ces genoux, un peu comme de la neige qui crisse sous les pas...
Bref, ce problème, facile à diagnostiquer pour un praticien compétent,  mérite un traitement kinésithérapique bien adapté.

puce.gif (890 octets)QUE FAIT LE KINESITHERAPEUTE ?

Il va faire un premier bilan, ceci afin de déterminer quels sont les points faibles du membre inférieur et les besoins du patient...
Quels sont les muscles à étirer, lesquels présentent un déficit, et qu'il faudra donc renforcer? Comment réharmoniser les gestes sportifs, par exemple?
La rééducation de la rotule est une mécanique de précision, ce qui explique l'échec de bien des traitements kiné, trop "bateau" et inadaptés au patient...
Chaque cas est différent, et chaque traitement particulier!
Moyennant quoi la rééducation aura souvent d'excellents résultats chez des patients souffrant depuis longtemps et traités uniquement d'une façon symptomatique (antalgiques, antiinflammatoires, que ce soit par médicaments ou électrothérapie...).

                   - LA DOULEUR :
Avant tout, il tendra à la supprimer car elle est une gène majeure au traitement.
Pour cela, il faudra glacer le genou, et procéder à un traitement anti-inflammatoire local grâce à la physiothérapie (ultrasons, ionisations de médicaments, etc ...).

APPLICATION DE FROID ( par Coldpack )

glaçage

ULTRA-SONS

ultrasons



                   - LA RAIDEUR :
Si le genou est raide, il faudra l'assouplir dans l'amplitude déficitaire. Je précise que ces étirements devront être réalisés sans à-coups, progressivement ...Une fois la tension musculaire atteinte, on tient une vingtaine de secondes, en soufflant, puis on revient en position de détente.

etirement 3c ETIREMENT DU MOLLET ( triceps sural )
On étire ici le mollet droit en pliant le genou gauche; le pied droit reste bien à plat.
ETIREMENT DU DROIT ANTERIEUR
( élément du quadriceps )
Le genou à étirer doit être dans le prolongement du tronc, au contact de l'autre.
On amène le talon vers les fesses en restant bien droit.
On tient la position 15 secondes, en soufflant.
etirement 4c
etirement IJ1 ETIREMENT DES ISCHIO-JAMBIERS
( en position debout )
On va toucher la pointe du pied en soufflant et en tirant la pointe du pied vers soi pendant 15 secondes.
ETIREMENT DES ISCHIO-JAMBIERS
( en position allongée )
Exercice très semblable au précédent.
etirement IJ 2

Ces étirements pourront (et devront) être faits par le patient en dehors des séances...et oui, il faut se prendre en charge!


                    -LA PERTE DE FORCE ET DE VOLUME MUSCULAIRE :

le plus souvent, mais pas systématiquement, il faudra renforcer les muscles, mais pas n'importe comment.
Quoiqu'il en soit, il ne faudra JAMAIS mettre un poids au bout du pied du patient en lui demandant d'allonger la jambe ! Cet exercice est extrèmement néfaste car les contraintes d'écrasement sur la rotule sont énormes...Voici une page "travail musculaire" évoquant les différentes méthodes(chaîne ouverte, fermée...) et leur utilisation selon la pathologie...
Le
massage sera bien sur indiqué pour préparer les muscles avant les exercices.

contraction 4c

Cocontractions quadriceps/ischio-jambiers: on demande au patient d'écraser simultanément le coussin sous le genou et la table au niveau du talon; il contracte ainsi en même temps l'avant et l'arrière de la cuisse...
Electrothérapie excitomotrice: pour amorcer un renforcement, en sachant bien que cela ne remplace pas le travail actif...
Se muscler tout en regardant la télévision, seule Lova Moor y parvient!

compex exc


Voici deux appareils dont l'utilisation ( bien comprise et surveillée ) est recommandée ... Dans les deux cas, on fait travailler quadriceps et ischio-jambiers alternativement, et plus ou moins intensément, selon le cas ...mais toujours sans risque d'abimer la rotule .

cybex 2 Travail au CYBEX (ou "isocinétique" )
Le patient alterne flexions et extensions contre résistance réglable .
Travail à la PRESSE HORIZONTALE presse

 

proprio trampo Vous aurez compris que les muscles travaillent ensemble, et qu'une bête musculation (pardon schwartzie) ne suffit pas. Il faut recréer une vraie coordination entre les muscles, une harmonieuse coopération afin que la guérison soit au rendez vous et que les activités physiques puissent être reprises normalement...
Pour cela, un mot barbare : proprioceptivité. Pour retrouver une bonne harmonie musculaire, on va travailler l'équilibre en utilisant des appareils pleins d'humour...(trampoline, plateaux instables,...) et aussi les impulsions surprise du kinésithérapeute!
Patience, si vous en êtes à ce stade de la rééducation, c'est que la victoire n'est pas loin!
proprioplateau

 

Il est parfois nécessaire de recourir à la chirurgie; celle-ci sera suivie bien entendu d'une rééducation appropriée!
Ceci fait l'objet d'une page spéciale "chirurgie de la rotule instable et rééducation postopératoire".

 retour vers le genou

 

www.perso.orange.fr/votrekinesi.com/
Patrice IMPINNA - patimpinna@wanadoo.fr
Cabinet de kinésithérapie de la clinique Maussins-Nollet 75019 Paris